Nouveautés

Calendrier international des événements des pays membres

Clickez ici pour accéder au calendrier  (per août 2021)

Réunion informelle des Ministres de la Défense de l’UE, 1-2 SEPTEMBRE 2021, Brdo, Slovénie

 

L’Allemagne a appelé l’UE à permettre aux coalitions de volontaires de déployer rapidement une force militaire en cas de crise alors que les membres discutaient des leçons apprises après l’évacuation chaotique d’Afghanistan.

Les efforts de l’UE pour créer une force de réaction rapide sont paralysés depuis plus d’une décennie malgré la création en 2007 d’un système de groupements tactiques de 1 500 soldats qui n’ont jamais été utilisés en raison de différends sur le financement et d’une réticence au déploiement.

Mais la sortie d’Afghanistan des troupes dirigées par les États-Unis a ramené le sujet, l’UE à elle seule étant potentiellement incapable d’évacuer du personnel des pays où elle forme des troupes étrangères, comme au Mali.

Le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell Borrell, a exhorté le bloc à créer une “force de première entrée” rapidement déployable de 5 000 militaires afin de réduire la dépendance vis-à-vis des États-Unis. Il a déclaré que le Président Joe Biden était le troisième dirigeant américain consécutif à avertir les Européens que son pays se retirait des interventions à l’étranger dans l’arrière-cour de l’Europe.

Invité à commenter l’appel allemand, le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a déclaré qu'”une Europe plus forte et plus capable est dans nos intérêts communs” et que Washington soutenait fermement une coopération renforcée entre l’Union européenne et l’alliance militaire de l’OTAN dirigée par les États-Unis.

Lire en plus

Réunion du G7 sur l’Afghanistan, 24 AOÛT 2021

Les dirigeants du G-7 (Royaume-Uni, États-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Japon) se sont réunis par vidéoconférence pour discuter de la crise actuelle en Afghanistan et coordonner l’action internationale

Charles Michel, président du Conseil européen, et Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, ont représenté l’UE lors de ce sommet virtuel.

Les dirigeants ont en premier lieu abordé la question de l’évacuation en toute sécurité des citoyens des pays de la coalition ainsi que des agents locaux afghans et de leurs familles. En ce qui concerne l’aide humanitaire et la migration, le président Charles Michel a assuré que l’UE apporterait sa juste contribution pour que les Afghans fuyant leur pays soient en sécurité et vivent dans des conditions décentes, et qu’elle coopérerait avec les pays de la région – notamment l’Iran, le Pakistan et les pays d’Asie centrale – pour répondre aux différents besoins. Il a également insisté sur l’importance d’empêcher qu’il ne se crée un nouveau marché pour les passeurs et les trafiquants d’êtres humains, en soulignant la détermination de l’UE à maintenir les flux migratoires sous contrôle et à protéger ses frontières. En ce qui concerne les nouvelles autorités afghanes, le président Charles Michel a expliqué qu’il était prématuré de décider du type de relations que l’UE allait établir avec elles. Sur les questions de sécurité, le président a rappelé le caractère essentiel de la coopération avec l’OTAN, tout en mettant en exergue l’importance de développer l’autonomie stratégique de l’UE.

G-7 leaders statement on Afghanistan

Réunion extraordinaire des Ministres des Affaires Etrangères de l’OTAN sur l’Afghanistan, 20 AOÛT 2021, Bruxelles

 

La réunion extraordinaire des Ministres des Affaires Etrangères de l’OTAN a été précédée d’une réunion extraordinaire le 19 août du Comité militaire de l’OTAN avec les homologues représentant les partenaires opérationnels de Resolute Support* pour discuter de la situation actuelle en Afghanistan, de leur approche commune et de la poursuite de l’évacuation du personnel.

Depuis l’effondrement du pays, l’OTAN et les Alliés ont travaillé sans relâche pour maintenir les opérations à l’aéroport international de Kaboul et permettre l’évacuation en toute sécurité du personnel de l’OTAN, des Alliés, des partenaires et affiliés.

* Les partenaires RSM sont : l’Arménie, l’Australie, l’Autriche, l’Azerbaïdjan, la Bosnie-Herzégovine, la Finlande, la Géorgie, la Mongolie, la Nouvelle-Zélande, la Suède et l’Ukraine

Déclaration des Ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN concernant l’Afghanistan

Vidéoconférence informelle des Ministres des Affaires Etrangères de l’UE, 17 AOÛT 2021

 

Les Ministres des Affaires Etrangères de l’Union européenne se sont retrouvés pour une réunion extraordinaire afin d’examiner l’évolution récente de la situation en Afghanistan. Ils ont insisté sur la nécessité d’assurer l’évacuation en toute sécurité des citoyens de l’UE et du personnel local. Les ministres ont appelé à la protection de toutes les vies humaines et au rétablissement immédiat de la sécurité et de l’ordre public dans le respect des droits fondamentaux.Les ministres ont également souligné que la coopération avec tout futur gouvernement afghan dépendra de la mise en œuvre d’un règlement pacifique et inclusif et du respect des droits fondamentaux de tous les Afghans, y compris des femmes, des jeunes et des personnes appartenant à des minorités, ainsi que du respect par l’Afghanistan de ses obligations internationales, de son engagement à lutter contre la corruption et des efforts qu’il déploiera afin d’empêcher les organisations terroristes d’utiliser le territoire afghan.

Recherches de l’OTAN sur le changement climatique dans l’Arctique

 

Les scientifiques et les ingénieurs du Centre de recherche et d’expérimentation maritimes de l’OTAN (CMRE) tentent de mieux comprendre comment le changement climatique transforme l’océan Arctique.

Le groupe a collecté divers échantillons lors d’un essai en mer appelé “Nordic Recognized Environmental Picture 2021” (NREP21). Ils ont également posé de longues chaînes de capteurs le long des fonds marins pour surveiller les changements de température. Le NREP21 faisait partie d’une campagne océanographique conjointe planifiée en coordination avec le programme High North 2021 de l’Institut hydrographique de la marine italienne. La NREP21 a été menée dans la mer du Groenland du 11 juin au 12 juillet 2021. L’objectif est que les Alliés de l’OTAN comprennent mieux les implications du changement climatique pour la défense et la sécurité et apprennent comment l’OTAN peut s’adapter aux scénarios à venir dans la région arctique en évolution.

Lire la suite

UE Conseil des affaires étrangères, 12 JUILLET 2021, Bruxelles

 

Le Conseil des affaires Le Conseil a adopté une décision mettant en place une mission militaire de formation de l’UE au Mozambique (EUTM Mozambique) afin de former les forces armées locales à la protection de la population civile et au rétablissement de la sûreté et de la sécurité dans la province de Cabo Delgado, et de les y aider.
Les ministres ont approuvé des conclusions sur une Europe connectée à l’échelle mondiale et ont procédé à un échange de vues sur la géopolitique des nouvelles technologies numériques, l’Éthiopie et les orientations stratégiques.
Dans le cadre de l’examen des questions d’actualité, le Conseil a reçu des informations sur les thèmes suivants : l’Afghanistan, le Liban, la vidéoconférence du 8 juillet entre le conseiller d’État/ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi, et le haut représentant de l’UE, ainsi que la visite de certains ministres des affaires étrangères de l’UE, au nom du haut représentant dans le Caucase du Sud.  Au cours d’un déjeuner de travail, les ministres ont eu l’occasion de procéder à un échange de vues informel avec le ministre israélien des affaires étrangères et Premier ministre d’alternance, Yair Lapid.

Lire la suite

Sommet Russie-Chine, 28 JUIN 2021

 

Le récent sommet bilatéral entre les Présidents Joe Biden et Vladimir Poutine a lancé un engouement pour des sommets géopolitiques. Le 24 juin, la Chancelière allemande et le Président français ont lancé un effort spectaculairement mal conçu pour obtenir un sommet UE-Russie qui s’est immédiatement effondré. Le lendemain, le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé une vidéoconférence entre Poutine et Xi Jinping.

La vidéoconférence est faite pour un théâtre décent. Les deux dirigeants ont marqué le prochain 20e anniversaire de la signature bilatérale du traité d’amitié de 2001 de leurs nations et ont parcouru la liste traditionnelle des priorités thématiques : la prorogation dudit traité, la réaffirmation de la valeur du partenariat stratégique, des déclarations passe-partout sur la l’Initiative de la Ceinture et Route et le Partenariat pour la Grande Eurasie de la Russie, et la même chose à propos de la Route maritime du Nord. Nulle part, cependant, il n’y a eu de déclaration publique d’un nouveau développement politique important concernant un large éventail de domaines d’intérêt mutuel.

Lire la suite

Conseil européen, 24-25 JUIN 2021, Bruxelles

 

Les dirigeants de l’UE se sont réunis à Bruxelles pour un sommet de deux jours. Le 24 juin, ils ont débattu de la COVID-19, des migrations, des relations extérieures, y compris la Turquie, la Russie, la Lybie, la Biélorussie, le Sahel et l’Ethiopie et la cybersécurité. Ils se sont également entretenus avec le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, António Guterres, au cours du déjeuner. Dans la soirée, ils ont discuté de la valeur fondamentale qu’est pour l’UE la non-discrimination à l’égard des personnes LGBTIQ. Le 25 juin, la relance économique et les défis qui se posent pour la zone euro étaient à l’ordre du jour.

Lire la suite

L’OTAN demande à l’industrie de renforcer ses cyberdéfenses internes

 

L’Alliance de l’OTAN prévoit de se procurer de nouveaux systèmes de cyberdéfense pour remplacer les plates-formes vieillissantes, avec des contrats d’une valeur de plusieurs dizaines de millions d’euros qui seront mis en ligne avant la fin 2021.

Ce programme, qui fait partie d’une série d’efforts d’actualisation des technologies de cybersécurité menés par l’Agence de Communication et d’Information de l’OTAN (NCIA), débutera au début de 2022 et coûtera environ 27 millions d’euros (ou 32 millions de dollars).

Lire la suite

Sommet UE-Russie ?

 

La France et l’Allemagne ont suggéré d’inviter Vladimir Poutine à un sommet avec l’UE dans le cadre d’une relance plus large des relations du bloc avec la Russie.

La proposition d’Emmanuel Macron et d’Angela Merkel fait suite au Sommet de Genève de Joe Biden avec le Président russe, et les partisans de l’idée soutiennent que les dirigeants européens peuvent livrer les mêmes messages directs sur le comportement russe tout en gardant la porte ouverte au compromis et à la coopération.

 

Lire la suite 

Sommet États-Unis-Russie, 16 JUIN 2021, GENÈVE

 

Biden et Poutine publient une déclaration commune à la suite du sommet historique de Genève :

 

« Nous, Président des États-Unis d’Amérique Joseph R. Biden et Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine notons que les États-Unis et la Russie ont démontré que, même en période de tension, ils sont capables de progresser sur des objectifs communs. d’assurer la prévisibilité dans le domaine stratégique, de réduire le risque de conflits armés et la menace de guerre nucléaire. La récente prorogation du nouveau traité START illustre notre engagement en faveur de la maîtrise des armements nucléaires. Aujourd’hui, nous réaffirmons le principe selon lequel une guerre nucléaire ne peut être gagnée et ne doit jamais être combattue. Conformément à ces objectifs, les États-Unis et la Russie s’engageront ensemble dans un dialogue bilatéral intégré sur la stabilité stratégique dans un proche avenir, qui sera délibéré et solide. Grâce à ce dialogue, nous cherchons à jeter les bases des futures mesures de contrôle de l’armement et de réduction de risques.

 

Biden et Poutine s’expriment après le sommet de Genève (CNBC) – Clickez ici 

Sommet UE-Etats-Unis, 15 JUIN 2021, BRUXELLES

 

Le sommet UE-États-Unis a marqué le début d’un partenariat transatlantique renouvelé et a établi un programme commun pour la coopération UE-États-Unis dans l’ère post-pandémique. Les dirigeants se sont engagés à dialoguer régulièrement pour faire le point sur les progrès.

Les principaux produits livrables du sommet comprennent trois nouvelles initiatives commerciales majeures. Les dirigeants ont convenu de :

créer un cadre coopératif pour les gros aéronefs civils,
engager des discussions pour résoudre les divergences sur les mesures concernant l’acier et l’aluminium d’ici la fin de l’année,
établir un Conseil du commerce et de la technologie UE-États-Unis.

Charles Michel, Président du Conseil européen, et Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne représentaient l’UE. Le Président Joe Biden représentait les États-Unis.

 

Clickez ici pour accéder à la déclaration conjointe UE-Etats-Unis

Clickez ici pour accéder à la fiche descriprtive des relations UE-Etats-Unis

Sommet de l’OTAN, 14 JUIN 2021, BRUXELLES

 

Discours de Joe Biden le 14 juin 2021.  (9,25 min)

 

Bonsoir, Avant de passer aux réunions d’aujourd’hui, je veux dire un petit mot sur notre lutte en cours contre COVID-19 chez nous à la maison. Nous avons fait d’énormes progrès aux États-Unis, une grande partie du pays revient à la normale. Et notre croissance économique est en tête du monde, le nombre de cas et de décès diminue considérablement, mais il y a encore trop de vies perdues. Nous calculons toujours en moyenne au cours des sept derniers jours la perte de 370 décès par jour. C’est nettement moins qu’au plus fort de cette crise, mais c’est quand même une véritable tragédie.

 

Clickez ici pour accéder à la vidéo

Clickez ici pour accéder à la transcription complète

Sommet de l’OTAN, 14 JUIN 2021, BRUXELLES

 

Le Sommet de 2021 est annoncé comme une occasion unique de renforcer l’OTAN en tant qu’incarnation durable du lien entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Le Sommet abordera les décisions relatives au programme de fond et prospectif de l’OTAN à l’horizon 2030 pour faire face aux défis d’aujourd’hui et de demain : les actions agressives de la Russie, la menace du terrorisme, les cyberattaques, les technologies émergentes et perturbatrices, l’impact du changement climatique sur la sécurité, et l’essor de la Chine.

Le Sommet de l’OTAN aura lieu alors que les troupes de l’OTAN et des États-Unis se retirent d’Afghanistan, l’opération la plus importante et la plus difficile jamais menée par l’Alliance.

 

Clickez ici  pour accéder au site web de l’OTAN

Sommet G7, 11-13 JUIN 2021, CORNWALL

 

Le Premier ministre Boris Johnson a réuni les principales démocraties du monde pour conclure de nouveaux accords majeurs pour aider le monde à se battre, puis mieux reconstruire du coronavirus et créer un avenir plus prospère.

Le Royaume-Uni a invité l’Australie, l’Inde, la Corée du Sud et l’Afrique du Sud en tant que pays invités au G7 de cette année.

 

« Nous devons nous assurer qu’au fur et à mesure que nous nous rétablissons, nous nivelons nos sociétés, nous reconstruisons mieux. Et je pense en fait que nous avons une énorme opportunité de le faire, car en tant que G7, nous sommes unis dans notre vision d’un monde plus propre, d’un monde plus vert, d’une solution aux problèmes du changement climatique. Et dans ces idées, ces technologies, que nous abordons tous ensemble, je pense qu’il y a le potentiel de générer plusieurs millions d’emplois hautement qualifiés et bien rémunérés. Et je pense c’est ce sur quoi les habitants de nos pays veulent maintenant que nous nous concentrons. Ils veulent que nous soyons sûrs que nous combattons ensemble la pandémie et que nous discutons que ces événements que nous avons vu ne pourront plus jamais se répéter , mais aussi que nous reconstrusons mieux ensemble.”

Premier ministre Boris Johnson

 

Clickez ici ici pour accéder au résumé du Communiqué du Sommet de Carbis Bay